Majordome : un métier de luxe pour côtoyer le luxe

un majordome

 

Venant du latin « mayor domus », et aussi de l’italien « maggiordomo », majordome signifierait étymologiquement l’homme le plus élevé de la maisonnée. En d’autres termes, c’est le maître de maison, chef du service intérieur. Il dirige et encadre tout le personnel et les employés de maison.

Quel est le rôle essentiel d’un majordome ?

Majorodme, c’est cet homme de confiance, discret et intègre qui est  prêt à répondre aux besoins des clients et de les mettre à l’aise en toute circonstance. Grâce à sa grande capacité d’anticipation, il est capable de résoudre tous les problèmes. Il exerce son métier avec cet art propre à lui seul : être là, sans être là. Il est attentif aux besoins des autres mais reste très discret et sait s’effacer quand il le faut.

Dans le secteur de l’hôtellerie, satisfaire les demandes des clients est la principale mission d’un majordome. Il doit leur être disponible à tout moment et savoir les faire sentir comme chez eux. Dès l’arrivée des clients à l’hôtel, c’est au majordome de gérer les bagages et de garantir qu’ils sont correctement acheminés vers les chambres. Il assure aussi le côté conciergerie en transmettant les messages ou les colis aux clients et  répond aux appels téléphoniques. Il joue le rôle d’intermédiaire entre l’hôtelier et les clients.

Pour le secteur de la restauration, il accueille les clients et leur indique la meilleure table.  Il dresse les tables dans les règles de l’art et propose les plats gastronomiques de l’établissement. Souvent,  en fin œnologue, il présentera  les meilleurs vins.

Ce n’est pas un métier de tout repos, le rôle du majordome est complexe et doit allier discrétion et créativité.

Quelles sont les principales qualités qu’on doit retrouver chez un majordome ?

Indéniablement, avant de prétendre au poste de majordome, il faut d’abord aimer les autres et aimer le respect. Il faut savoir que les besoins des clients peuvent parfois être loufoques, ils peuvent appeler à toute heure, parfois pour des broutilles, comme changer  l’ampoule de la buanderie à 2 heures du matin. Dans tous les cas, le majordome doit savoir se présenter au client l’air serein et calme, sans faire la moue.

En plus d’avoir des connaissances solides en hôtellerie et en restauration, le majordome, ou « butler » pour les anglophones, doit justifier d’une bonne connaissance des codes de savoir-vivre. Travailler quelque temps dans la restauration aide aussi à gagner en expérience. Pour les professionnels de l’hôtellerie, une formation de base en gestion hôtelière est nécessaire. Une très bonne qualité managériale et une formation en leadership pourraient être des qualifications professionnelles requises car le majordome aura à tenir un livre de compte et à gérer  le personnel  (femmes de chambre, bagagistes,  voituriers). Il coordonne tous ces acteurs du métier et s’assure du bon fonctionnement de tous les services de l’hôtel.

Sollicité par des clients prestigieux, le majordome doit toujours être impeccablement présenté et soigné, signe du respect de soi, de son métier et de ses clients.

 

Les services d’un majordome dans les cérémonies et fêtes privées.

 

Métier actuellement très en vogue, les services d’un majordome ne se limitent plus à l’hôtellerie et à la restauration. Ils interviennent aussi dans le privé. La professionnalisation de ce secteur  a permis  à bon nombre de particuliers d’organiser de somptueuses fêtes et de luxueuses réceptions. Alors, si vous avez un événement à fêter, et que vous vous sentez submergé par tous les petits détails auxquels il faudrait faire attention, faites appel au service d’un majordome. Le temps d’une soirée, il  assurera  le service de table, l’accueil des invités, la gestion des plats et des boissons, il pensera à tout à votre place. Il contactera pour vous le traiteur, le décorateur et d’autres professionnels de l’événementiel. De quoi vous laisser le temps de bien profiter de la soirée.

 

Close