Tout ce qu’il faut savoir sur les acides.

acides

Parmi les substances les plus couramment utilisées par les professionnels dans les procédés industriels, on peut citer les acides. En effet, c’est surtout la composition de ces substances qui en font des molécules importantes pour la science. De plus, il existe différents types d’acides, dont certains sont utilisés quotidiennement et d’autres un peu moins. Dans tous les cas, ils participent de près ou de loin à l’amélioration de la vie de tous les jours.

 

 

Le fonctionnement des acides

Un acide est une substance qui réagit avec une base, dont le pH est inférieur à 7. Lorsqu’il est ajouté à l’eau, il libère des ions hydrogène. C’est notamment grâce aux acides que l’on peut mesurer le pH d’une solution. En réalité, toutes les solutions, qu’il s’agisse des boissons consommées tous les jours, du sang ou même des aliments, contiennent une quantité d’acide variable.

Si vous vous rappelez de vos cours de chimie au lycée, vous saurez que le pH est neutre lorsqu’il est égal à 7. S’il est inférieur à 7, la solution est basique et s’il est supérieur à 7, on a une solution d’acide. Lorsqu’il est mélangé à une solution aqueuse, l’acide libère des ions hydrogène, tandis que pour la même expérience, un acide base donne des ions hydroxyde.

On peut distinguer les acides faibles et les acides forts. Ils sont déterminés par la quantité d’ions libérés. Parmi les acides faibles, on peut citer l’acide citrique et l’acide acétique. Quant aux acides forts, ils sont exactement au nombre de 7. Le plus connu est l’acide chlorhydrique.

 

 

Les différents types d’acides

Les acides sont le plus souvent utilisés par les professionnels avec des composés chimiques. Toutefois, ils jouent aussi un grand rôle dans la vie de tous les jours. On peut citer :

  • L’acide chlorhydrique : c’est un acide fort qui est surtout utilisé pour le détartrage des sanitaires. On s’en sert aussi dans l’industrie de décapage de métaux. C’est un réactif analytique dans l’industrie alimentaire et un catalyseur dans la plasturgie et l’industrie pharmaceutique.
  • L’acide acétique : il est connu comme étant le plus vieux conservateur de tous les temps. Il est naturellement présent chez l’homme et certains végétaux comme le bois. On peut fabriquer de l’acide acétique par voie de synthèse. C’est cette espèce chimique qui confère au vinaigre son goût et son odeur particulière.
  • L’acide sulfurique : c’est une substance huileuse qui se caractérise par son pouvoir abrasif. Il peut avoir de nombreuses utilisations dont la plus courante est la fabrication d’engrais, de plastiques et d’explosifs. C’est un acide à manier avec grande précaution.
  • L’acide nitrique : c’est un acide qui se décompose facilement et qui, par conséquent, est facile à conserver. La plupart du temps, lorsqu’il est mis en vente librement, c’est que la solution en question contient tout au plus 70% d’acide nitrique.

 

Les précautions à prendre pour les acides en général

Maintenant que vous savez à quoi servent les acides, vous devez prendre des précautions si vous voulez vous en servir au quotidien. En effet, en apprenant par exemple que l’acide chlorhydrique peut retirer les tâches tenaces, vous voulez sûrement vous en procurer pour tout récurer chez vous. Toutefois, comme mentionné plus haut, la plupart des acides ne sont vendus qu’aux professionnels, pour la simple raison qu’ils sont dangereux pour la santé.

Aussi, même s’ils sont utilisés pour une réaction chimique, les responsables doivent toujours se protéger efficacement. N’oubliez pas de vous munir de lunettes de protection, de gants et d’une combinaison adaptée avant de manipuler un acide hautement corrosif. D’ailleurs, s’il est en contact direct avec la peau, il est préférable de consulter rapidement un médecin.

Close